« C’était le seul candidat qui malgré ses discours révolutionnaires incarnait en réalité l’absence de changement, c’était le seul candidat dont l’élection signifiait qu’on n’allait rien remettre en cause, qu’on allait repartir comme avant pour encore un tour. Si nécessaire à coups de Tonfa et de gaz lacrymogènes. Peut-être le dernier tour. Cinq ans de répit avant le saut dans l’inconnu, en quelque sorte. »

advirgilium.net/index.php?post

Follow

Toute similarité avec Joe “nothing will fundamentally change” Biden est voulue. Le centrisme radical n’a pas de frontière.

· · Toot! · 0 · 0 · 0
Sign in to participate in the conversation
boitam.eu

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!