Je vois plein de références à cet article sur le "mouvement" , et le toulousain qui squatte un parking de rue avec son bureau—c'est moins cher qu'un loyer. Ça me rappelle un truc…

bbc.com/news/world-us-canada-4

20minutes.fr/societe/2510175-2

Longtemps avant , il y avait Park(ing) Day ( ?).

À partir de 2005, le troisième vendredi de septembre, sous l'impulsion d'un studio de design San-Franciscain, des artistes récupèrent temporairement des places de parking pour y installer des espaces publics.

Si je me souviens bien, j'ai découvert ça en 2008 ou 2009, ou même peut-être avant (l'article de BoingBoing date de 2006, je lisais le site religieusement… donc ça date peut-être de ce moment-là)

boingboing.net/2006/09/21/reba

L'ancienne adresse du site a été récupérée par un squatteur qui vend des accessoires pour garages électriques, mais l'archive est disponible : web.archive.org/web/2011052115

Park(ing) Day était un événement open-source : n'importe qui peut y participer, à une seule condition : remettre en question les notions existantes d'espace urbain public pour aider à trouver une définition de l'espace qui conviendrait aux besoins spécifiques de la communauté.

On voit avec ou l'entrepreneur toulousain que malgré le concept similaire (réappropriation des espaces de parking), une des dimensions primordiales de Park(ing) Day est perdue : l'espace est privatisé pour une utilisation commerciale (travailler), et non rendu au public.

Follow

Dites-moi, qu'est-ce que vous préférez sur cet espace urbain : un mini-parc public, ou une voiture ?

Parmi les retombées de Park(ing) Day, il y a l'invention et l'installation de "parklets", petites espaces installés sur des parkings à l'initiative de la ville, souvent au bénéfice d'un commerce.

citylab.com/life/2017/09/from-

Bref, en 2005, un happening artistique a fait bouger les lignes au sujet du partage des ressources spatiales dans les rues, et a eu un effet direct sur la vie dans plusieurs villes. Mais tout ça a été oublié dans les articles sur et le startupeur toulousain. Dommage.

Sign in to participate in the conversation
boitam.eu

meu !