Follow

Pour des rues plus humaines il faut supprimer le stationnement de surface.

@joachim C'est aussi un énorme gaspillage d'espace à l'air libre.
Mais effectivement c'est très moche aussi les parkings ^_^

@EllerinPrv Hier, je marchais en ville, un dimanche, presque tout est fermé, pourtant les troittoirs étaient littéralement blindés de voitures stationnéees, sur un trajet plutôt long. Y compris les parties du troittoirs où il y a pas d'emplacements de stationnement prévu.

La ville entière est devenue un parking à l'air pollué… Après les bagnolards chialent qu'on les prive de leurs droits dès qu'on réclame un peu d'équilibre pour laisser place aux autres moyens de transports (vélo…).

@joachim

@devnull La vision et l'appropriation du véhicule voiture doit changer. Tout comme la vision qu'il faut absolument se garer au plus près de là où on veut aller. En dehors de certains cas, ça ne tue personne de marcher 200m.
Mais laisser du stationnement partout est une sorte de règle en urbanisme.
Ici, avec les grands travaux tramway / immeubles / viaduc, ils font des trous partout mais personne ne semble avoir songé à y placer du parking sous-terrain.
@joachim

@joachim Le soucis, c'est qu'il y a des claustrophobes qui ne peuvent pas aller dans des parkings sous-terrains.
Et est-ce que c'est ecolo les sous-terrains ?

@Aznorth À mon avis, les parkings c'est pas très écolo, étant donné que ça ne décourage pas l'usage de la voiture individuelle.

@joachim Ou les voitures et avoir des transports en commun qui fonctionnent, la voiture est très peu utilisée au Japon et c’est souvent des petites voitures utilitaires.
@lanodan @joachim
Ce serait pas mal oui, mais ça ne peut vraiment fonctionner que dans les grande ville malheureusement
@Satak @joachim Ça dépend ce que l’on veut dire par grande ville mais les Bus ça fonctionne pas trop mal quand c’est bien fait (spoiler: pas vraiment en France donc).
Et quand ça devient trop petit c’est vélo/pieds et minibus autonome.
@lanodan @joachim
En fait je dis ça par rapport à mon département, la plus grand ville (Auch) à ~21000 hab et au niveau du département on est à 30 hab/km^2
Du coup le vélo et le bus sont moyen pour quand t'es pas dans la ville ou tu travaille même, et c'est le cas de beaucoup malheureusement. Bon après c'est quand même en place pour les plus grande ville mais tous les villages autours c'est déjà un miracle si ils ont un arrêt de bus et deux bus par jour
@lanodan @joachim
(je comprends bien que c'est plus rentable après mais bon le résultat est là)
@Satak @joachim C’est là ou le minibus autonome aide. Pas de trajet fixe, tu réserve avant, et en priorité pour les personnes ne pouvant pas se déplacer facilement.

@lanodan
C'est vrai dans l'agglomération de Tokyo, où l'achat d'une voiture n'est autorisée qu'à condition de disposer d'une place de parking, ça l'est beaucoup moins en dehors.

@joachim

@joachim pour gagner de l'espace aussi, visuel, d'habitation, de vie, d'espaces verts…

@Lapineige ils n'ont même pas besoin de trottoirs, tellement il n'y a pas besoin de séparer les piétons du danger

@joachim Supprimons le transport individuel en fait.

@Bloobz supprimons le transport individuel *motorisé*, tout à fait :)

(parce que je veux pas qu'on me supprime mon vélo—et on peut aussi autoriser les vélos à assistance électrique, leur moteur ne se déclenche que lorsqu'on pédale)

@joachim En effet. Sans vélo, j'aurais du mal à aller à mon stage...

@joachim La voiture est le cancer des artères de nos villes.

@emmanuelc @joachim
Papanek écrivait ceci en 1971 :

«L'automobile est aujourd'hui si chargée de valeurs fausses qu'elle apparaît comme un symbole de standing en plein épanouissement, plus dangereux que pratique. Elle exhale une somme importante de vapeurs cancérigènes, elle est trop rapide, elle gaspille des matières premières, elle est lourde et tue en moyenne 50 000 personnes par an.»

(Victor Papanek, Design pour un monde réel, p. 98)

@loupbrun bientôt 50 ans après, le cauchemar continue :-\ Et la voiture est devenue une drogue dure dont beaucoup ne peuvent plus se passer (je pense aux campagnes par exemple). @joachim

@emmanuelc @joachim
Encore Papanek (1971!) :

«Les quelques romantiques attardés qui préféreraient encore «faire craquer les vitesses» et sentir sous eux le vrombissement d’un puissant moteur se trouveraient alors dans la même situation que les nostalgiques du cheval…»

Sign in to participate in the conversation
boitam.eu

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!