@joachim Le hic c'est qu'il est déjà trop tard pour aller sous les 2°C.

@joachim Si déjà on commençait par expliquer aux gens ce que signifie "sauvegarder le climat" ? Avec des chiffres. La première étape est de perdre l'illusion que ce sera possible sans changer ses habitudes.

Je suis sûr que beaucoup de monde s'imagine qu'en utilisant des ampoules led, en triant ses déchets, et en raccourcissant ses douches, ils sont "écolo".

Mais je ne vois pas l'intérêt de sauter directement de l'ignorance à la répression.
@emmanuelc

@joachim
Pour le résidentiel, je pense que le mieux est de fixer des normes sur la conso en chauffage (déjà fait mais continuer à pousser plus loin) ET sur l'énergie grise des matériaux (déjà tenté mais n'a jamais aboutit à rien).

Ensuite les professionnels et l'industrie commenceront à vraiment plancher pour tirer le maximum de ce qui reste disponible.
@emmanuelc

@joachim
Pour les voitures en ville, à mon avis il faut plutot généraliser la limite à 30km/h, ou même 20km/h, et s'assurer que ce soit respecté. L'idée étant d'autoriser les déplacements utiles (déménagement, handicap, personne agée), tout en dissuadant l'usage de la voiture qui est déjà moins rapide que le vélo, mais serait effectivement perçue comme telle si sa vitesse de pointe devient inférieure à celle du vélo. Et de fait elles ne pourraient plus dépasser les vélos.
@emmanuelc

@youen @joachim @emmanuelc ". La première étape est de perdre l'illusion que ce sera possible sans changer ses habitudes." > OMFG OUI. Tout est à repenser ; notre consommation de viande, notre sale tendance à faire le raccourci avion = vraies vacances, à vouloir des tomates et des fraises en hiver, à changer de mobile/laptop tous les 2 ans. C'est pourtant si simple et si compliqué à la fois, parce que ça demande de remettre en question chaque acte "de consommation".

@adidal Je ne pige même pas l'idée « avion = vraies vacances » à vrai dire. Est-ce moi qui suis resté à la traine ? Est-ce une caricature ? Ou est-ce qu'on en est vraiment là ? Pour moi, 500 bornes pour aller en vacances c'est déjà loin. @youen @joachim

@adidal Je pense que ça dépend surtout du niveau de revenus (et bien sûr un goût pour l'exotisme). De fait, très peu de gens connaissent les chiffres de CO2 qu'il y a derrière, même sans mauvaise fois... @emmanuelc @joachim

@adidal @emmanuelc @youen @joachim Euh ?

Des chiffres ?

Ce qui est sûr c'est qu'en Suisse on a plus de kilos de déchets par habitant et par an avec 703 Kg:
bafu.admin.ch/dam/bafu/fr/doku

Contre > 550 Kg en France

statistiques.developpement-dur

Mais on est pas beaucoup aidé par les autorités pour la diminution des déchets.

Après pour les questions avions/vacances des statistiques seraient intéressantes.

@Siegi
Quels chiffres? Tu veux les stats sur l'utilisation de l'avion? Ou plutôt la preuve que notre mode de consommation impacte l'environnement ?
@emmanuelc @youen @joachim

@adidal @emmanuelc @youen @joachim Les stats sur l'utilisation de l'avion m'intéresse. Pour l'impact je pense que ce n'est plus à démontrer.

Par contre je comprenais pas pourquoi viser la Suisse directement ?

@Siegi
Parce que je suis suisse et que j'ai remarqué que la plupart des gens que je fréquente font le raccourci "avion = vraies vacances" :tinking:
@emmanuelc @youen @joachim

@adidal @emmanuelc @youen @joachim Ah, oui c'est pas forcément le cas de mon entourage, mais il y a une tendance.

@joachim étant donné que c'est irréalisable et pas très réaliste (et pas nécessairement souhaitable voire écologiquement douteux pour un point en particulier), on va droit dans le mur.

@joachim
C'est dommage, pas grand chose sur l'industrie, on en déduirait que presque tous les efforts et interdictions devraient peser sur les individus. Ce qui est important mais pas suffisant, il me semble.

@SacripAnne @joachim
-> prend des douches courtes et pas trop chaudes, et ferme le robinet quand tu te brosse les dents 👌
"le transport fluvial émet en effet quatre fois moins de CO2 par quantité transportée que la route"
L'état coule le transport fluvial : reporterre.net/L-Etat-coule-le

@VoronoV @SacripAnne @joachim Mais je trouve cette infographie assez mauvaise dans l'ensemble. 1 kg de vêtement par an ? C'est déjà le poids d'un vrai pull en laine fabriqué en France, parlons plutôt des emballages. Les longs courriers réservés aux 18 - 30 ans ? Euh, pourquoi ?

@VoronoV @SacripAnne @joachim Toute parcelle de jardin doit devenir productive ? Ben, non, un jardin peut avoir une vocation d'accueil de biodiversité plutôt que vivrière. Télétravail pour tout salarié ? Ça va poser problème aux boulangers ça.

Bref, la pensée se perd dans la communication lapidaire.

@SacripAnne Nombreuses conséquences sur l'industrie cela dit, dans les différents secteurs c ités : alimentation/habillement/énergie/mobilité/publicité. @joachim

@emmanuelc
Conséquences, oui, et donc sur l'emploi. Donc sur les individus. Mais sur les normes de production ?
@joachim

@SacripAnne Quels que soient les changements, ils concerneront de toute façon l'emploi. Si on relocalise, il y a de fortes chances pour que les normes changent aussi, car on ne voudra pas des mêmes « merdes » que celles qu'on accepte actuellement chez les autres (pollution, etc.). Et ce n'est pas moi qui le dit d'ailleurs.
Mais soit, prenons le sujet par le bout des normes : qui veut/peut bien payer davantage pour ça ? @joachim

@emmanuelc
Peut / veut mais aussi doit (au sens responsabilité morale).

Entendons nous bien, je ne suis pas contre la responsabilisation individuelle. C'est pas pour rien que j'ai des vélos 😉 Mais que es états et le Cac40 se foutent de participer à la "solution", ça me rend dingue.

@joachim

@SacripAnne Idem pour les 2 aspects :-) (et sur d'autres choix individuels), et je crains que les solutions et contraintes ne viendront jamais d'en haut malheureusement. @joachim

@SacripAnne Regarde, ils ne sont même pas fichus d'interdire de pauvres pailles en plastique ! (ni les sacs, qui au final continuent de nous polluer). Alors pour des produits plus problématiques, même pas la peine (Macron revient sur l'interdiction du glyphosate d'ailleurs.) @joachim

@emmanuelc
J'allais te dire tout à l'heure que j'étais desepérée de leur inaction / action contre l'intérêt humain.
@joachim

@SacripAnne À mon humble niveau je ne vois que trois portes que je peux ouvrir : l'action individuelle, l'éducation, et en parler autour de moi. @joachim

@emmanuelc
Oui, à la fin, pareil. Mais ça me laisse frustrée quand même cette infographie.
@joachim

@SacripAnne Je suis peut-être naïf, mais je pense que déjà si le consommateur est bien informé de ce qu'on lui vend (et comment ça a été produit), il n'y a plus forcément besoin d'interdire quoi que ce soit. Et les états, l'Europe, ont un rôle à jouer : imposer un étiquetage clair. Je voudrais savoir avant d'acheter : combien de CO2 a été émis pour fabriquer, y-a-t-il eu d'autres pollutions notables, quelles étaient les conditions de travail (sécurité, salaires, etc.)
@emmanuelc @joachim

@SacripAnne Il y a bien sûr la difficulté de trouver les bons critères, que ça reste simple et lisible, mais a peu près n'importe quel système sera forcément meilleur que le néant actuel.
@emmanuelc @joachim

@youen Regarde ce qui se passe pour l'étiquetage nutritionnel et les lobbys qui freinent…

quechoisir.org/billet-du-presi

fr.wikipedia.org/wiki/Informat

Non, j'ai vraiment du mal à croire que ça viendra d'en-haut.

@SacripAnne @joachim

@emmanuelc Oui, après sur d'autres thèmes ça devient compliqué, par exemple bon courage pour faire le bilan carbone d'une télé 4K, sur toute la chaîne des mines jusqu'au magasin. Seuls les industriels eux mêmes peuvent faire ce travail. En imposant l'étiquetage sur le produit fini, implicitement ça veut dire qu'ils vont demander à tous leurs fournisseurs un bilan carbone, qui vont demander à leur propres fournisseurs, etc. Les particuliers n'ont pas accès aux données.
@SacripAnne @joachim

@emmanuelc Oui :-( Pourtant c'est aussi une opportunité pour l'industrie : séduire les clients avec d'autres arguments que le prix. Ce type de mesure garde l'égalité entre les entreprises (même règle pour tout le monde), à aucun moment ça ne les empêche de faire leur business.
@SacripAnne @joachim

@youen @emmanuelc @SacripAnne @joachim
Je reste néanmoins dubitative sur la notion d'interdiction pure et dure, l'histoire montre que c'est plutôt contre-productif (réseaux parallèles à minima).
Et puis comme déjà dit, c'est toute la structure qu'il faut changer, et si on impose rien aux industries, on fait juste rien - à part faire chier le quidam.

@emmanuelc Je ne crois pas non plus beaucoup que ça viendra "d'en haut", mais ça n'empêche pas de le souhaiter...

Par contre pas question d'attendre :-) J'ai commencé la transition au niveau individuel, avec les moyens à disposition.

La route est encore longue, que ce soit pour moi, les autres qui sont aussi en transition, ou l'humanité en général :-/
@SacripAnne @joachim

@youen @SacripAnne @emmanuelc @joachim on peut voir findus et cette histoire de lasagne au cheval.
Les gens sont au courant que l'on se fout de notre gueule, pourtant on continue d'acheter findus.
C'est pas avec des étiquettes que l'on va changer les mentalités.

@youen
Je suis d'accord avec ça sur un certain type de consommateurs. Mais il ne faut pas nier la réalité économique de beaucoup qui achètent un prix bas. L'éthique est parfois un luxe.
@emmanuelc @joachim

@SacripAnne Un jour j'aimerais bien écrire un billet là-dessus, tiens. Parce que pour moi le luxe c'est d'être informé et éduqué, avant la question des moyens financiers. @youen @joachim

@SacripAnne
Avoir accès à la terre à proximité de son lieu de vie est un luxe,qui peut amener à de l'éthique (bizarrement formulé mais je vais au lit 😂)
@youen @emmanuelc @joachim

@youen Je ne suis pas d'accord. Pour qu'un être humain prenne cette responsabilité, le seul moyen infaillible à mon avis, c'est de l'impliquer dans le processus de fabrication, donc, précisément, qu'il cesse de n'être qu'un consommateur.

@SacripAnne @emmanuelc @joachim

@Lanza Je ne suis pas sûr de voir ce que tu veux dire ?

On n'aurait le droit de consommer que sa propre production ? Mais Tout le monde ne peut pas produire de tout ?

Ou sinon s'il s'agit de relocaliser la production, faire au plus local, des circuits courts, etc, je suis complètement d'accord. Mais sauf à se limiter exclusivement au low-tech, je ne pense pas qu'on puisse tout produire localement. A mon avis il faut trouver un compromis.
@SacripAnne @emmanuelc @joachim

@youen Je n'ai pas parlé de « droit ». Le compromis et son degré est un choix politique.

Mais c'est le seul moyen non coercitif efficace qu'un individu comprenne les implications de ce qu'il consomme, et donc agisse en connaissance de cause et se modère, même si à priori, ça ne lui fait pas plaisir. Tant que ça reste abstrait et lointain, comme une étiquette ou une information, ça ne marche pas à suffisamment grande échelle.

@SacripAnne @emmanuelc @joachim

@emmanuelc
je discutais avec un pote :
- Nan mais tu vas pas acheter des frinques écolo au vendeur du coin mdr
* bah devient le vendeur du coin 😃

@SacripAnne @joachim

@joachim les gens qui font ces infographies oublient qu'il y a plein de métiers pour lesquels le télétravail n'est pas possible.

@joachim "pour tout salarié habitant à plus de 10km de son travail". Jvais en parler à mon mécanicien cycle ou aux instits de l'école.
Ça aurait pas été pondu par et pour des sédentaires en openspace... ?
Qui plus est... productivistes et assez directifs.

La fin doit être dans les moyens; si on veut de la joie et de la liberté, le chemin doit être pavé de joie et de liberté. Je veux avoir le droit de planter des fleurs dans mon jardin.

@ffeth @joachim

bl-evolution.com/

Homepage qui fait transiter une image décorative de 1.4Mo, qui chargent une font depuis les CDN de Google...
211 requests :D

... les liens internes du footer sont tous en vrac..."mentions légales", "conditions générales d'utilisation", "revue de presse"...

blevolutgn.cluster026.hosting.

blevolutgn.cluster026.hosting.

blevolutgn.cluster026.hosting.

Avant de donner des conseils (payants) aux autres, ils feraient bien de se mettre au carré...de patates ! :D

@joachim Quelques ,contradictions :
- Suppression du chauffage au fuel et limitation à 4kWh d'électricité : comment chauffer ?
- développement de l'agriculture + développement de l'habitat collectif + limitation des transports. Renvoyer les gens dans les campagnes augmente l'habitat individuel.
En quoi passer l’agriculture en bio diminue les émissions de CO2 ? On risque une baisse des rendements, une augmentation des surfaces cultivées au détriment des forêts qui sont des puits de carbone.

@joachim Bref, il est contre-productif de vouloir changer les habitudes avec des injonctions répressives et contradictoires.

@joachim J'ai tellement lu d'inepties à ce sujet que j'en suis arrivé à la conclusion, qu'il n'existe aucune solution acceptable, on peut tenter de limiter l'augmentation de t°, mais que nous devrons nous préparer à gérer les conséquences et sur ce volet nos politiques sont absents.

Sign in to participate in the conversation
boitam.eu

meu !